Dlivrable, le podcast pour les professionnels du livre
Episode 41 : La voix ou la voie du critique littéraire ?

Episode 41 : La voix ou la voie du critique littéraire ?

November 4, 2021

Dans cet épisode, Olivia de Lamberterie évoque le métier de lire. Elle parle de lecture, de littérature, de prescription, d’écriture, de langue, d’histoires et de choix. Avec une question essentielle : la voix - celle des autres, qui l’ont nourrie, qui la nourrissent encore, et la sienne.

Belle écoute !

Episode 40 : Être correcteur ou correctrice

Episode 40 : Être correcteur ou correctrice

October 28, 2021

« Il y a pour chaque expérience à décrire des mots qui sont plus vrais que d’autres (…) S’il y a correction ensuite, dans chaque cas, le mot qui dit la chose doit correspondre le mieux possible à la chose vécue. »

Philippe Jacottet évoque avec ces mots la question de la justesse, dans sa vie et dans ses écrits, dans une interview pour la revue suisse Vice Versa.

À écouter ce poète récemment disparu, le métier de la correction serait donc avant tout un exercice de fidélité ?

Correction, révision, relecture professionnelle, des mots familliers a priori aux actrices et acteurs du livre.
Intégrés à des équipes éditoriales ou promotionnelles, beaucoup font ou ont déjà fait appel à des services de correcteurs ou correctrices professionnel.les, afin de proposer un texte impeccable, pour un livre bien sûr mais aussi pour toute communication en lien avec les livres.

Mais connaissons-nous vraiment le métier de la correction ? Où commence-t-il ? Où s'arrête-t-il ? Y a-t-il des étapes à respecter pour que la correction soit la plus efficiente possible ? Qu'est-ce qu'un texte bien corrigé ? Qui sont ces personnes qui corrigent ?

Sophie Hofnung nous répond dans le dernier épisode du podcast Dlivrable.

Sophie est lectrice-correctrice ; elle travaille à la fois en jeunesse avec Talents Hauts ou Albin Michel Jeunesse, pour des essais avec les nouvelles éditions Binge audio Éditions, pour des livres pratiques avec Larousse ou Solar, ou encore en littérature générale et BD. Parallèlement, elle est réviseuse correctrice pour la revue La Déferlante, qui propose de penser l’époque au prisme du genre et analyse la société dans une perspective féministe.

Belle écoute ! 

Episode 39 : Être traducteur/trice littéraire

Episode 39 : Être traducteur/trice littéraire

October 21, 2021

Dans cet épisode, Morgane Saysana prend la parole. Morgane est traductrice littéraire depuis 2006, essentiellement pour des maisons
d’édition de littérature et de sciences humaines. Elle traduit principalement de l’anglais vers le français et, plus occasionnellement, de l’allemand vers le français. Pour Dlivrable, Morgane explique comment son amour pour la langue anglaise s'est développé, ce qu'est un.e traducteur/trice littéraire, ce qui le/la différencie de l'interprète par exemple et ce qui change selon la nature des textes traduits.

Episode 38 : Créer une maison de sciences humaines et sociales

Episode 38 : Créer une maison de sciences humaines et sociales

October 14, 2021

Cet épisode est l'occasion de donner la parole à Chloé Pathé.

Après avoir travaillé 13 ans aux éditions Autrement, Chloé a créé les éditions Anamosa en mars 2016.

Spécialisées en non fiction, les éditions Anamosa proposent d’interroger le monde contemporain, loin des doctrines et de l’immédiateté du discours.  C’est une maison d’édition qui publie des livres et deux revues, Sensibilité - un semestriel de sciences sociales et d’histoire critique - et Delta T, autour de la musique.

Dans cet épisode Chloé évoque son engagement, les textes et les auteurs de la maison.

Episode 37 : Etre attaché.e de presse en sciences humaines

Episode 37 : Etre attaché.e de presse en sciences humaines

October 7, 2021

Dans cet épisode, Antoine Bertrand prend la parole.
Antoine est attaché de presse indépendant depuis 2011, en fiction et non fiction, pour des maisons indépendantes principalement, en sciences humaines essentiellement.

Quels sont les contours de son métier ? Diffèrent-ils de ceux d'un.e attaché.e de presse en littérature, bd, livres jeunesse ou illustrés ? Pourquoi cet intérêt pour les sciences humaines ? Et plus globalement, qu'est-ce qu'être attaché.e de presse aujourd'hui dans l'édition ? Autant de questions auxquelles Antoine répond dans cet épisode.

Episode 36 : Reprendre une librairie dont on a été salarié.e (Etape 12, Tour de France)

Episode 36 : Reprendre une librairie dont on a été salarié.e (Etape 12, Tour de France)

September 30, 2021

Cet épisode signe la fin du tour de France Dlivrable des librairies indépendante commencé mi juillet.

Pour cette dernière étape, Mathieu Baussart prend la parole et partage sa vision du métier à la librairie Passages, la plus grande librairie indépendante de Lyon. En juin 2021, il a repris la direction de la librairie  avec Delphine Sablé. Retour sur cette reprise qui s'est mise en place dans la durée. Il est notamment question de littérature, d'édition indépendante, d'enjeux en librairie, de musique et d'orchestration... pour amener une diversité de voix aux lecteurs . Belle écoute !

Episode 35 : Créer une librairie itinérante dans la Creuse (Etape 11, Tour de France)

Episode 35 : Créer une librairie itinérante dans la Creuse (Etape 11, Tour de France)

September 23, 2021

Cet épisode est consacré à la Limou'Zine, une librairie itinérante créée début 2021. Cette librairie caravane est en résidence à deux pas de Magnat l'étrange, un village creusois de 200 habitants. Derrière ce projet, plusieurs personnes. Parmi elles, Paco et Margot. Il m'ont ouvert les portes de la Limou'Zine avec simplicité, douceur et bonne humeur, le temps d'une matinée ensoleillée, un joli moment suspendu. Belle écoute !

Episode 34 : Reprendre une librairie à Bergerac (Etape 10, Tour de France)

Episode 34 : Reprendre une librairie à Bergerac (Etape 10, Tour de France)

September 16, 2021

Cet épisode est consacré à la Colline aux livres, à Bergerac.
En 2018, Caroline et Baptiste ont repris cette librairie créée 11 ans plus tôt.
Ils avaient pas mal roulé leur bosse comme libraire avant d’en devenir propriétaire.
Pourquoi cette librairie ? Comment s’en sont-ils emparés ?

Baptiste partage dans cet épisode son amour du métier de libraire, avec nuance, humour et pragmatisme. Il prend le temps de discuter de son métier avec générosité. Il parle autant d’historiser le mal, de bd, de littérature, de sciences humaines, de valorisation de la lecture plus largement, d’éducation citoyenne et populaire, de tiers lieux, d’inclusion… bref d’engagement autour du métier de libraire.
Baptiste évoque également les besoins du libraire, en gestion notamment, pour faire vivre ses idées.

Parce qu’une librairie c’est un lieu de vie et d’ouverture. Son rôle est essentiel, nécessaire mais non suffisant.

Belle écoute !

Episode 33 : Reprendre une librairie en milieu rural (Etape 9, Tour de France)

Episode 33 : Reprendre une librairie en milieu rural (Etape 9, Tour de France)

September 9, 2021

« Quand on voit l’effort que ça a demandé de créer cette librairie, on se dit que ce n’est pas possible que des lieux comme cela s’arrêtent ». Voilà la pensée qui a conduit Hélène à racheter la librairie tartinerie début 2020. Cet espace est situé à Sarrant, un petit village du Gers, à 1h de Toulouse, 45 minutes d’Auch et 45 minutes de Montauban. La librairie tartinerie c’est un lieu culturel et de vie sociale, un lieu de rencontres qui s’inscrit dans un projet de territoire. Il y a 20 ans, elle n’existait pas. Il a fallu tout créer. Qu’est-ce que ça veut dire être libraire en milieu rural ? Hélène vous répond dans cet épisode.

Episode 32 : Etre libraire de livres anciens et d’occasion (Etape 8, Tour de France)

Episode 32 : Etre libraire de livres anciens et d’occasion (Etape 8, Tour de France)

September 2, 2021

Cet épisode est consacré au Trouve tout du livre, une librairie un peu différente des précédentes, une librairie de livres anciens et d’occasion, au Somail, dans le canal du midi. Pour ceux qui ne le connaissent pas, le Somail est un site protégé inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco.
Il se situe dans l’Aude, au carrefour de Saint-Nazaire-d'Aude, Ginestas, Sallès-d'Aude.

Alors bien sûr, le tour de France des librairies indépendantes entrepris cet été est l’occasion de questionner le rôle de libraire indépendant pour les 40 ans de la loi Lang.

Pourquoi donc consacrer un épisode à une librairie qui n’est pas soumise au prix unique du livre ?
Parce que ce lieu est magnifique d’abord, ensuite parce qu’il m’a intriguée, aussi parce qu’il est né du rêve d’un homme, le père de Nelly, Raymond Gourgues, dans les années 60. En réponse aux livres épuisés, il s’est imaginé « chercheur trouveur de livre ». Très vite, il a travaillé à Paris et notamment pour le service de recherche de la librairie Hachette qui mettait sur fiches les livres épuisés demandés par des bibliothèques universitaires. Tous les jours il dénichait lesdits livres sur les quais parisiens. Dans les années 80, après 20 ans à faire évoluer son métier, il s’est installé au Somail.

Nelly, la fille ainée de la fratrie, a repris la librairie en 2011. Pour cet épisode, elle m’accueille chaleureusement à la librairie après fermeture : elle nous partage une histoire de famille et l’amour du métier que son père lui a transmis.
Qu’est-ce que ça veut dire être libraire de livres anciens et d’occasion aujourd’hui ? En quoi ce libraire est-il spécifique ?

Podbean App

Play this podcast on Podbean App